« (...) [ces] personnages de la scène médiatico-politique qui (...) miment la figure et le rôle de l'intellectuel (...) ils ne peuvent donner le change qu'au prix d'une présence constante dans le champ journalistique (...) et y importent des pratiques qui, en d’autres univers, auraient pour nom corruption, concussion, malversation, trafic d’influence, concurrence déloyale, collusion, entente illicite ou abus de confiance et dont le plus typique est ce qu’on appelle en français le "renvoi d’ascenseur" ». Pierre Bourdieu, « Et pourtant », Liber n°25, décembre 1995.

jeudi 31 mai 2012

La (petite) diva innovante des marchés Brigitte Jeanperrin conjugue (avec enthousiasme) ménages et copinages.

Depuis septembre 2011, tous les samedis de 7h43 à 7h50 dans "L'interview éco" sur France Inter Brigitte Jeanperrin nous fait le catéchisme capitaliste.

Samedi 19 mai 2012 elle recevait Alain Rousset ("Président du Conseil Régional Aquitaine").

Cette interview tombait à point car le lundi 30 janvier 2012 était organisé au dans les locaux du "Conseil Régional Aquitaine" un grand raout patronal introduit et conclu par Alain Rousset.
Au cours de cette fiesta deux table-ronde devaient être animées par Brigitte Jeanperrin:





mercredi 30 mai 2012

La passeuse de plats Laurence Ferrari change de taulier: émoi dans le Parti de la Presse et de l'Argent.

La speakrine Laurence Ferrari annonce son départ de TF1.
Cette non-information occupe les cerveaux des employés du Parti de la Presse et de l'Argent.





mardi 29 mai 2012

Festival du copinage chez Stéphane Paoli.

Stéphane Paoli est bien connu pour son amour des ménages et des copinages, cf :
_ http://www.acrimed.org/article1856.html
_ http://www.acrimed.org/article2171.html
_ http://www.acrimed.org/article2139.html
_ http://www.acrimed.org/article2190.html

Dimanche 27 mai 2012 il recevait Alain Rey et Marc Lecarpentier dans "3D" sur France Inter.

_ Alain Rey est un ancien chroniqueur du 7/9 de France Inter animé par Stéphane Paoli.
_ Marc Lecarpentier dirige Le Festival du Mot dont l'édition 2012 aura lieu du 30 mai au 3 juin 2012.

Parmi les membres du jury du "Mot de l'année" qui clôture Le Festival du Mot 2012: Alain Rey, Marc Lecarpentier et Stéphane Paoli.



lundi 28 mai 2012

Anne Sinclair ose étaler son inculture.

Anne Sinclair, "directrice éditoriale" du Huffington Post, un site de potins pour CSP++, écrit dans un billet mis en ligne le 28 mai 2012:
"(...)  Secrétaire général de la CGT, le célèbre Bernard Thibault qui tint la France en haleine et en grève sous Chirac et Villepin en 1995 (...)".

Anne Sinclair ne semble pas savoir que:
_ Bernard Thibault n'était pas "Secrétaire général de la CGT" en 1995,
_ en novembre-décembre 1995 lors des grandes grèves contre la destruction de la Sécurité sociale, Jacques Chirac était bien président de la République, mais le premier ministre d'alors était Alain-Juppé-droit-dans-ses-bottes.

vendredi 25 mai 2012

Provocation sarkozyste de Guillaume Erner sur France Inter.

Vendredi 25 mai 2012 le thème de "Service public" sur France Inter est "Partir pas cher".
Guillaume Erner, l'animateur/producteur principal de cette émission, ne trouve rien de mieux que d'interviewer complaisamment Dominique Desseigne, le multi-millionnaire PDG du groupe Lucien Barrière, un groupe auquel appartient Le Fouquet's, cette "brasserie populaire" où les milliardaires sarkozystes firent la nouba le 7 mai 2007 pour fêter la victoire du mari de Carla Bruni à l'élection présidentielle.

jeudi 24 mai 2012

Gentille connivence de Françoise Fressoz avec sa copine Marie-Eve Malouines.

Françoise Fressoz et Marie-Eve Malouines collaborent à "Question d'info", une émission de LCP, Le Monde, l'AFP et France Info.

Le 22 mai 2012 le site du Monde met en ligne un compte-rendu plus que bienveillant du dernier livre de Marie-Eve Malouines.
Ce compte-rendu est rédigé par Françoise Fressoz.


mercredi 23 mai 2012

Connivence romanesque de Michel Field avec Patrick Rotman.

Samedi 19 mai 2012 Olivier Duhamel et Michel Field ont reçu dans Médiapolis, une émission d'Europe 1 (propriété du groupe du marchand d'armes Lagardère), Patrick Rotman.
En 2000 Michel Field a été producteur associé de "François Mitterrand ou le roman du pouvoir", une série documentaire de Patrick Rotman.

mardi 22 mai 2012

Le site du Point plaisante en qualifiant Nicolas Demorand d' "intellectuel".

Le mardi 22 mai 2012 sur le site du Point Philippe Tesson écrit au sujet de Nicolas Demorand: "L'intellectuel au front de taureau qui dirige Libération (...)".

Rien dans la vie et l' "oeuvre" de Nicolas Demorand ne permet de dire qu'il est un intellectuel.
Quant à savoir si Nicolas Demorand a un "front de taureau" il appartient à chacun de se faire un avis...


lundi 21 mai 2012

France Culture devient Radio Pastaga.

Publi-reportage sur le site de France Culture:


Stéphane Paoli invite ses copains Jean-Michel Ribes et Dominique Wolton dans "son" émission sur France Inter.

Dimanche 20 mai 2012, dans "3D" sur France Inter Stéphane Paoli recevait Jean-Michel Ribes et Dominique Wolton.

Stéphane Paoli et Jean-Michel Ribes ont co-animé de 2006 à 2008 une émission ("Baobab") sur France Inter.

Les relations très amicales de Stéphane Paoli et Dominique Wolton firent l'objet le 8 février 2006 d'une intervention d'un auditeur dans "Radio Com", une émission de France Inter présentée alors par Stéphane Paoli :

_ Stéphane Paoli : "Bonjour Arnaud, merci de nous appeler, bienvenue à vous, vous êtes en ligne à Montpellier."

_ Arnaud : "Oui bonjour, Stéphane Paoli, vous avez invité le sociologue entre guillemets Dominique Wolton sur France Inter au "7-9" les 07 juin 2005, 24 juin 2004, 10 décembre 2003, 05 février 2003, 06 septembre 2002 ainsi qu'à l'émission "Baobab" le 30 octobre 2005.
Vous avez tous les deux participé au 13ème congrès des réseaux CER à Deauville le 03 juin 2005 ainsi qu'à une même table ronde au congrès de l'Union Sociale pour l'habitat à Bordeaux le 22 septembre 2000.
Vous avez tous les deux, Stéphane Paoli et Dominique Wolton, participé à des meetings patronaux organisés au théâtre du rond-point des Champs Elysées les 10 octobre 2005, 13 décembre 2004 et 07 janvier 2004.
Vous avez, Stéphane Paoli, présenté dans "contre-courant" sur France 2, le 29 avril, de vieux entretiens de Dominique Wolton avec un curé. Dominique Wolton est membre du conseil d'administration de France 2, et passe sa vie dans les médias, notamment chez le plagiaire Thierry Ardisson sur France 2.
Stéphane Paoli, n'avez-vous pas la sensation qu'il est possible de parler de connivence et de copinage au sujet de vos pratiques avec Dominique Wolton?
Cher Stéphane, j'aimerai que pour une fois vous n'esquiviez pas la question qui vous est posée avec une pirouette de marchand de tapis mais que vous répondiez vraiment."

_ Stéphane Paoli : "Alors puisque vous êtes un homme élégant, je vais être, je vais essayer d'être aussi élégant que vous. Votre question est extraordinairement importante en un jour comme aujourd'hui [rire de Stéphane Paoli]. Je sais pas comment vous vous appelez, on ne saura jamais comment vous vous appelez. Euh cette forme… on n'est pas tellement hors du sujet finalement, il ne faudrait pas que la justice un jour ou que les mises en accusation soient faites de telle façon. Parce que d'abord c'est navrant, ensuite c'est médiocre, par ailleurs c'est faux. Donc, Monsieur, je suis navré de vous le dire comme ça, je vous plains beaucoup, je vous souhaite bonne chance dans la suite de vos aventures radiophoniques ou pas. Alors il serait temps qu'on revienne peut-être au… Ca mérite vraiment pas de répondre. D'ailleurs je vous ai plusieurs fois déjà répondu. Donc au revoir peut-être à bientôt et puis j'allais dire tant pis pour vous. C'est Elisabeth qui est en ligne, bonjour Elisabeth et bienvenue à l'antenne."

jeudi 17 mai 2012

Grand jeu concours : quelle prébende Nicolas Demorand va t-il peut-être avoir?

Dans Le Monde daté du vendredi 18 mai 2012 Florence Aubenas, Raphaëlle Bacqué, Ariane Chemin et Benoît Hopquin écrivent :
"(...) 6 mai, Nicolas Demorand sous la tente VIP
Sous la tente VIP de la Bastille, il n'y avait pas seulement la productrice Fabienne Servan-Schreiber ou Jérôme Clément, l'ancien patron d'Arte, qui regardaient les écrans de télévision. Il n'y avait pas seulement les ministrables Aurélie Filippetti ou Arnaud Montebourg qui dansaient déchaînés, pour dire leur joie. Il y avait des journalistes comme Karl Zéro, et surtout Nicolas Demorand, le directeur de la rédaction de Libération, qui claquait des bises et fêtait sans retenue la victoire de son champion [François Hollande]."

Sachant que Nicolas Demorand est au journalisme ce que Nicolas Sarkozy est à la politique (cf  http://www.acrimed.org/article3433.html et http://www.pierrecarles.org/) quelle sera la récompense que Nicolas Demorand obtiendra pour sa (très faible mais hyper-vibrionnante) participation à la victoire de François Hollande (au sujet duquel Pierre Bourdieu disait à Didier Eribon à la fin des années 1980 : "Ce pur produit de l'ENA qu'est François Hollande se faisant élire à Tulle, c'est la fin de tout! ça veut dire le Front national à 20% dans dix ans".(source : http://didiereribon.blogspot.fr/2012/01/pierre-bourdieu-sur-francois-hollande.html) :

1/ la présidence de Radio France
2/ la présidence d'une des stations de Radio France
3/ la présidence de France Télévisions
4/ la présidence d'une des chaînes de France Télévisions
5/ un ministère
6/ une douzaine de choux à la crème.

Perdre sa vie à la gagner (41).

Vu sur le site du JDD le jeudi 17 mai 2012: